Banff

Publié le par Mike et Pompon

Et si on faisait marche arrière...?!?

  Capturer 1

 

JOURS 9-10-11-12-13 : du 16 au 20 septembre

 

Après seulement  1h30 de route, nous voilà arrivés à notre prochaine étape : les Rocheuses ! Nous sortons du bus dans le petit village de Banff sous une jolie petite pluie bien froide !
Comme à notre habitude, sacs sur le dos, à la recherche d’infos, à la découverte d’un nouveau lieu… Et on n’est pas déçus, c’est tout joli ! Quelques renseignements pris au centre touristique et nous revoilà partis direction le Campground… (Malgré les grimaces des guides quand on leur dit qu’on va camper sous une simple tente par cette météo… Même pas peur !...)

Camping (6)
Le camping est un vaste morceau de nature. Nous sommes installés dans les bois ; ici il n'y a pas de barrière de clôture, notre tente flirte avec l'infinie forêt. Juste à côté, une cabane, à l’intérieur deux grandes tables en bois, un gros poêle et plein de petites choses posées avec un papier où l'on peut lire : "Take, it’s free!"... On hallucine ! La Cabane (16)La faim se fait sentir, on mange quelques pattes préparées avec amour avec nos petits outils de parfaits campeurs et au même moment nous faisons la connaissance de Marie-Eve et Thierry, un couple (Québeco-Suisse) aussi fou que nous… Eh oui, pour eux, c’est la traversée d’est en ouest du Canada qu’ils terminent… à vélo !... et avec deux chiens !!! Trop sympas, d'autant plus qu'ils parlent Français, alors on en profite et on sympathise vite. On passe un bon moment à papoter près du poêle qui commence à chauffer, et en début de soirée on repart en ville tous les deux. Un seul objectif : trouver du chaud ! Oui parce qu’il faut qu’on vous dise qu'il fait de plus en plus froid, les températures titillent d’un côté comme de l'autre le zéro degré et la pluie s'est transformée en petits flocons de neige ! On fait quelques shop, et là, le top ! On trouve le même duvet que les nôtres mais en plus épais (détail : les nôtres sont prévus pour une température minimale de +7°… oup’s !!!) et en plus on peut le coupler pour faire un deux places !! Bingo, on prend ! On se balade un peu et on prend le chemin du retour : Come back campground ! On installe notre (nouveau) lit de luxe et on se couche, heureux de pouvoir se blottir l'un  contre l'autre.
La Cabane

Réveil ! Ouah quel bonheur ce nouveau lit ! Qu’est-ce qu’il fait chaud !!... … … Non faut pas exagérer, mais on a quand même super bien dormi et  on n’a pas eu trop froid vu les conditions. Marion n'a pas arrêté de se trémousser tel un ours contre un tronc d'arbre, surement le bonheur de se trouver dans un graaand duvet deux places, et non pas toute emmêlée toute seule. On sort de l'igloo et on retrouve nos amis de la veille. On fait notre toilette, la douche est chaude, quel bonheur ! On discute tout en faisant sécher des affaires au-dessus du poêle qu'on étouffe de bois ! On mange tous les 4... enfin tous les 6 avec Whisky et Tim (les toutous) et on s'empresse de décoller du camp, quand soudain ... On remarque à tout juste 30 mètres des tentes un gros animal qui traverse le camp en trottinant et vient brouter pas loin de nous... Oui oui c'est bien un petit cerf ! Quel plaisir de voir ça, forcément caméra en main... Hop, c'est dans la boîte ! La journée commence très bien… à 2h de l'après midi !

On descend avec le bus vers le centre et direct petit tour chez Starbucks ! Le soleil se lève, houraaa !! On en profite pour voir tous les magasins de l'avenue principale. On s'arrête à l’office du tourisme pour préparer les prochains jours, un peu en fonction de la météo plutôt  capricieuse... Hot springs, rando, lac : ils prévoient un gros soleil le lendemain, on va sauter sur l’occasion pour rester le nez dehors au maximum.

Retour au camping où on retrouve Thierry et Marie-Ève, et c'est parti pour l'hermétisation de la piaule, trop bon ! Car en moins de deux jours de présence, on a un peu pris possession des lieux : le poêle nous appartient, l'entrée est condamnée par une bâche, bref on est chez nous ici !! On discute beaucoup avec nos amis, on rigole beaucoup et l’ambiance est vraiment de plus en plus sympa. On s’organise donc une rando tous ensemble pour le lendemain.

La Cabane (14)La Cabane (19)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’heure avance, la fatigue nous gagne à vitesse grand V, mais à l’idée de devoir ressortir pour aller se coucher dans nos tentes respectives nous sommes tous paralysés de flemme et de froid ! Pas de problème on décide (à l’unanimité comme d’hab’) d’envahir cet abri pour de vrai : cette nuit nous allons dormir tous les 4 (ou 6) dans notre « cabane » ! La pièce se chauffe, on se couche à même le sol, une belle nuit se prépare..


Pas mal du tout cette nuit !! Enfin, ça c’est Mika qui le dit, car tous les autres se sont pelé les BANFFF. Surtout quand on sait qu'il était prévu -4°C. Thierry n'a pas fermé l'œil de la nuit, il en a donc profité pour bourrer le poêle ! On se lève, déjeune, fait notre toilette et chaussures au pied, talon pété, et genou éclaté, nous partons tous les 4 pour une randonnée de folie. Initialement durée : 6 à 7h, objectif : atteindre le Mont SULPHUR. La récompense devrait être de taille puisque la Gondola de BANFF (téléphérique) y dépose pour 30$ quiconque voudrait profiter du panorama exceptionnel. Départ du camping direction centre village, puis passage sur un petit pont de pierre, suivi de la magnifique rivière aux reflets vert turquoise (The Bow River). Rando (13)

Le chemin est long mais le coup d'œil est pas mal du tout ! Après ces quelques premiers kilomètres d'échauffement, les choses sérieuses commencent ! La première montée est assez violente, puis en fait on s'aperçoit très vite qu’elle ne s'arrêtera pas de sitôt ! On prend notre mal en patience, le trail a bien débuté ! Les écureuils, toujours très présents nous montrent le chemin, tandis qu'au loin de gros wapitis montrent leurs blanches fesses. Voici des heures que l'on marche, on prend de la hauteur, le paysage est de plus en plus beau ! Les montagnes d'ici on l'air "méchantes", leur crêtes paraissent coupantes. Les muscles des jambes surchauffent mais le belvédère montre le bout de son nez ! Ouaissss ! On fait alors la connaissance de deux Françaises PVTistes : Hélène et Elise. Au sommet, c'est sur 360° que l'on découvre le panorama. Ça c'est de la récompense ! On peut admirer tout le village de Banff, la Bow River, le lac Minnewanka et le Château de Fermont. On en profite pour manger, à 16h, et bien sûr se geler les cakes. La descente s'annonce difficile d'autant que de la pluie est  prévue en fin de soirée. Les mecs devant, les filles derrière et ça papote de tout et de rien (la « biologie totale » du Dr Hammer pour les mecs).
On arrive en bas, on soupire de soulagement mais en fait c’est pas fini ! Il faut rentrer à la maison. Tous traînent un peu la patte, les douleurs se font sentir, les nerfs commencent à lâcher ! Cerveau lactique, défilé d'employés, et BANFFFFF !!!!! Les mots se suivent et ne veulent plus rien dire ! L'esprit essaye alors de supporter pleinement le corps ! Marion inverse toutes les syllabes, Thierry « en a plus rien à foutre des photos », Mika slide les troncs d'arbre tandis que Marie-Ève subit la fatigue en silence ! On arrive tant bien que mal à downtown, le retour en bus est bien mérité ; parfait il arrive dans 20 minutes, on va attendre un peu sous la pluie, génial !! ...20 min plus tard... le bus arrive et vous savez quoi... SURPRISE !!!! Il ne prend pas les chiens.... La blaze !!! Les filles prennent lâchement le bus (non j’déconne !) tandis que les gars se tapent les dernières 40 minutes de côte dans la nuit, normal !!! Dans la montée je crois apercevoir un... pas le temps de dire quoi que ce soit, que le chien, Whisky se met à aboyer et le charger!! La bête, qui se trouvait à tout juste 5 mètres, aussi large qu'un boeuf et aussi haut qu'un cheval détale et s'arrete un peu plus haut sous la lumière de la nuit...OUAHOU, il avait pas l'air content avec ses longs bois pointés dans notre direction. C'était un ORIGNAL. Bien qu'il était vraiment beau, il était un peu trop près à mon gout! Donc après une reflexion d'une demi seconde, on s'est regardé, et on est vite partis !!! La rando de 6h en a finalement mis 10. Quelle belle journée qui se termine. Mis à part le poêle, nous ne faisons pas long feu. Des pâtes et au lit...!

 

Dimanche 19/09              JOUR 12

Le jour se lève, premier mots de Marion..."c'est la plus belle nuit de toute ma vie du Canada". Merci Thierry! !! Au programme aujourd'hui, repos repos et encore repos !  Marion a droit au petit-dej' de la mort qui tue tout, du 4 étoiles... du LAIT chaud enfin !!!
On essaie de se préparer rapidement et on trace au centre de Banff, direction Starbucks ! Eh oui, merci Starbucks pour la connexion Interne t! On allume notre "LAPTOP" et on skype toute la famille. C'était assez marrant : Mika réussit à avoir toute sa famille en vidéoconférence pendant que Marion skype ses parents avec l'iPhone ! Quel rendement ! Puis on se bouge pour prendre le bus et là on retrouve Hélène et Elise de la veille. Elles vont elles aussi se détente dans les "HOT PRINGS" de Banff... Quelle coïncidence ! Trop bon on y va ensemble et on en profite pour mieux faire connaissance. A l'arrivée, un peu déçus par le centre qui ressemblait plus à une piscine municipale qu'à des sources naturelle mais une fois à l'intérieur... quel bonheur !! Voilà une détente bien méritée !

DSCN4782
De retour on en profite pour faire quelques photos avec l’icefield Columbia bus et on rentre tranquillement au camping retrouver nos copains.
Une idée surgit de Thierry, "dommage qu'on ne se soit pas mis sur le même emplacement, on aurait dépensé moins d'argent !" Aussitôt dit, aussitôt fait, nous voici partis vers l'accueil pour une Mission Impossible ! On y va pour avoir une petite réduction sur 3 jours et au final on repart avec 4 nuits entièrement remboursées! !! C'est ça l'ouest ! J'ai envie de dire... Numéro1 ! Tous hyper contents d'avoir eu des nuit à 7$, Youhouuu !! METAMERE nous sort Marion ! Une fois encore on se fend la marmoulade tous ensemble avant d'aller se coucher... par terre. Bonne nuit les petits !

On se lève tranquilou, et on plie boutique petit à petit. Wisky nous regarde et semble comprendre ! Et oui c'est la fin.... On est tous en fait un peu tristounets, une belle équipe s'était formée en quelques jours. Le temps de s'échanger quelques embrassades avec Marie-Ève et quelques gratouillis avec nos amis les chienchiens, et nous voilà repartis pour de nouvelles aventures. On retrouve Thierry au Job center et après la remise de la moitié de notre butin, un aurevoir fut bien merité ! Nos chemins se sépare alors pour des destins bien différents, mais ce qui est pris est pris ! La route reprend pour nous avec le bus greyhound, direction LAKE LOUISE…

Publié dans Banff

Commenter cet article

juju l'ostéo 29/01/2011 00:57


alors ca!!
elle est bien belle cette étape; des paysages, des rencontres, du froid et des bons feux, un 'original', un lac ...bref!!!
(petit clin d'oeil pour la suite avec le fameux lac je crois... humm!)

je vous embrasse les caribous canaillous!
et continuez ce blog c du régal


TRUITE CADETTE 27/01/2011 19:32


JE TROUVE CETTE EXPERIENCE TRES FOLLE DINGUE C'EST DE PIRE EN PIRE!!!!! VOTRE FOLIE!!DESOLEE DE PASSER ENCORE POUR DES POCHTRONS MAIS MOI AUSSI MON FRERO JE ME SERAI BIEN TAPE LA BOUTEILLE AVEC CE
FROID!!!!


LAURANOSAURE 27/01/2011 19:28


J AIMERAI DORMIR AVEC VOUS DANS LA TENTE POUR FAIRE LES FOUS JE T AIME KAKOU


bernadette 27/01/2011 18:00


Les photos du fourneau dans la cabane, impressionantes. C'est ça qu'on appelle dormir à poèle ? Bravo à Marion qui en toutes circonstances exhibe ses talents de cuisinière à pâtes. La suite, vite !


Marie Martine 25/01/2011 22:19


Superbe étape
Peut être la plus appréciée des étapes sur le blog jusqu'à présent, mais.... quand vous dites avoir froid à zéro degré ça donne quoi maintenant vous gelez????